Aujourd’hui, nous sommes tous Michael Rapaport. Dans cette vidéo autoportrait édifiante, l’acteur/comédien partage ses réflexions sur l’éviction du démagogue clownesque Tucker Carlson.

“Hahahahahahahahahahah ! HAH, putain !” s’exclame-t-il, sa joie palpable alors qu’il se pavane dans la jungle de béton. “Woooh! Oh mon Dieu, la journée était déjà assez bonne avec les Knicks à trois contre un. Et maintenant ça. Tucker Carlson, tu es sorti. Tu es viré. Une ancienne grande star de la télé-réalité a utilisé d’aimer dire “Tu es viré.” Eh bien, putain, toi. Tu es viré. Sept cent quatre-vingt-sept raisons pour lesquelles tu dois y aller. Tucker Carlson, espèce d’imbécile qui rigole et ricane. – Au revoir. La semaine dernière, c’était Don Bongino. Et maintenant ça. Je ne sais pas combien de plus une personne peut supporter ? C’est tellement bon. C’est tellement bon, Tucker Carlson, putain d’artiste de conneries subliminales. Je suis un putain d’artiste de conneries. Oh mon dieu. C’est tellement bon. Woooh !”


[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]
[newpostarosa]

By mrtrv